Interview MUSIC FAIR du 11/08/2018

D’après la traduction anglaise disponible sur le Twitter Ayu Translations.
Ce n’est pas une traduction complète de l’interview, seulement quelques passages. Je vais vous traduire ici ses tweets sur le sujet avec ses images donc n’hésitez pas à visiter son compte Twitter et le remercier pour son travail :) !


Ayu était très nerveuse de se produire au Music Fair pour la première fois en 9 ans, et elle a été surprise que les animateurs semblaient penser qu’elle ne serait pas nerveuse. (Les hôtes étaient nerveux de la revoir après presque une décennie, aussi.)

Ils ont demandé à Ayu si ses perspectives avaient changé après 20 ans dans le monde de la musique. Ayumi ne pense pas avoir beaucoup changé. Pas de façon soudaine du moins.

« Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez dire à vous 20 ans dans le passé ? »

L’avenir est une bonne chose, même si vous devez devenir une adulte. Le monde devient moins effrayant quand vous grandissez et apprenez.

 

Ayumi vit au jour le jour maintenant, et souhaiterai dire à son elle adolescente de ne pas craindre de devenir une adulte, et de ne pas penser à abandonner.

« Qui/Quelle chose vous a soutenu durant les jours de stress ou de surmenage ? »

Ayu pense que ses fans donnent un sens à son existence, et c’est dans ces moments là qu’elle obtient leur soutien. Quand c’est juste elle face à la caméra, elle est anxieuse.

La deuxième partie de l’interview concerne la vie quotidienne d’Ayu !

« De quoi avez-vous absolument besoin tous les jours ? »

Ses chiens, tous les sept (!!!). (regardez l’expression de la présentatrice 🤣)

Ayu a déménagé une fois juste pour ses chiens, parce qu’ils avaient besoin de plus d’espace pour courir et jouer.

« Si vous pouviez vous déplacer librement dans la ville juste un jour (en tant que personne non connue), que feriez-vous ? »

Ayu veut… *roulement de tambour*… veiller sur un champ de riz pour une journée.

EDIT du traducteur : J’ai complètement foiré cette question. Ayu a dit qu’elle voulait être Tamori, la célébrité, pas le travail du même nom.

Ayumi veut savoir ce que c’est que de ne pas être regardé comme une célébrité, savoir comment une personne normale est traitée par des étrangers.

Ils ont demandé à Ayu à quel point son public diffèrent dans les différentes villes, car elle part bientôt en tournée.

Elle dit que les gens d’Osaka aiment parler, tandis que les gens d’Hokkaido écoutent très attentivement (et pleurent souvent en écoutant). Le public de Tokyo est tendu parce que tout le monde est tellement habitué à voir des choses variées.

Je pense qu’elle le signifie dans le sens où le public de Tokyo est habitué à toutes sortes de divertissements, donc en donnant un spectacle à Tokyo, vous avez affaire à un public qui a un niveau élevé, et n’est pas aussi facilement impressionné.

Le dernier segment de l’entrevue (menant à la performance de aeternal) concerne aeternal.

Le titre est le mot anglais « Eternal », mais elle a choisi de l’écrire avec une lettre latine qui ressemble à deux miroirs pour exprimer la dualité/contraste. La raison est dans les paroles.

Et avec ça, l’interview est terminée, Ayu interprète sa dernière chanson aeternal, et l’émission se termine ! 😊


Source : Ayu Translations
Traduction par Yayou
Ne pas reproduire sans permission, merci.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.