book : ayumi hamasaki Tell All

Traduction du photobook Tell All
(scans par HULUFan @ayufan.com)

front
01

Dès le Countdown Live terminé, elle s’est immédiatement rendue à l’étranger.
C’est la tradition d’ayu depuis de nombreuses années,
mais cette fois-ci, elle a changé de façon de penser et a accueilli cette nouvelle année 2013 sans plans concrets.

Quand elle recueillait le matériel pour l’album『LOVE again』à la fin de l’année dernière, ayu a fait une énorme décision en tant que « Ayumi Hamasaki ».

Comment les fans allaient-ils le prendre ?

Avec cette idée en tête,
elle s’est dirigée vers Yoyogi pour le premier jour du concert de fin d’année,
pour quelque chose de nouveau qu’elle n’avait jamais fait auparavant.
Même si le spectacle m’a amené au bord des larmes à plusieurs reprises, ce qui m’a vraiment frappé, c’est l’ouverture.
Grâce à la nature de son travail, elle a l’habitude de toujours jeter un coup d’oeil sur l’ensemble du public lors des ouvertures de concerts.
Cependant, le public a senti que quelque chose était évidemment différent ce jour-là.
Habituellement, ce lien fort entre ayu et ses fans nous submerge,
et elle peut sourire et contempler tout le monde joyeusement,
et son visage, caché de tout le monde, dégage une chaleur incroyable.

Yoyogi, submergée par un océan de rose,
semblait crier : « C’est bon » , « Nous sommes ici avec vous » ,
à travers de grandes vagues ondulantes,
alors qu’ils attendaient ayu.

「C’est insupportable」
Impossible de trouver les mots pour décrire cette situation inattendue,
elle était à peine capable de sortir ces mots.

Que se passait-il dans l’esprit d’ayu à ce moment-là, ce jour-là ?

Je crois que j’ai trouvé la réponse durant l’enregistrement à L.A.

02

「Je vais devenir la raison de ton existence」

03

Je veux créer un photobook comme celui que nous avons fait pour『(miss)understood』.
Cette phrase est sortie d’un coup vers la fin Février.
Ayu avait pris son mois de Février pour poursuivre ses vacances.
Du coup, elle devait aller à L.A.
pour enregistrer sa nouvelle chanson.
Une fois qu’elle a décidé de quelque chose, elle le fait,
peu importe la difficulté du planning.
C’est, comme d’habitude, le style de « Ayumi Hamasaki ».
Et donc, elle a ensuite réuni son staff.
Tout le monde a été surpris par cette soudaine décision,
mais sentant qu’ayu avait mis le doigt sur quelque chose,
nous avons pris l’avion pour L.A. dans un état d’excitation.

04

10h00
「Nous venons ici à chaque fois ces derniers temps」
Ayu a déclaré ça lors de la séance de maquillage
dans sa salle de bains de l’hôtel Mondrian de Los Angeles.
Malgré le décalage horaire,
ayu et son équipe étaient excités et prêts à vivre cette mâtiné ♪

05
06
07

「Même au moment où j’écris, les choses que je veux dire changent lentement」
Les paroles de la nouvelle chanson n’étaient pas encore terminées,
même si l’enregistrement était prévu pour le lendemain.
Peut-être que c’est à cause de ça qu’elle s’est laissée glisser derrière cette carapace que personne ne peut briser, comme si elle était seule avec elle-même.
Puis, au son du rire de quelqu’un, elle revenait soudainement à elle…
C’était ayu toute cette journée. Je me souviens qu’elle a dit :
「Je ne veux pas de paroles qui s’oublient après une nuit de sommeil」
Cette session d’enregistrement a été décidé sur un coup de tête,
semblable à celle de「Mirrorcle World」lors du 10ème anniversaire.
Sans suivre un programme, pouvoir juste chanter simplement. Pour émouvoir les cœurs.
Ayu voulait probablement tranquillement répondre à ce besoin.

08
09

Une rencontre fortuite avec un chien durant notre sortie et ayu était toute folle.
—Alors que je regardais le paysage autour de nous, j’ai remarqué que les fleurs le long des routes étaient si jolies. Je veux encore plus faire l’expérience de ce genre de sentiment.—
Elle a dit cela il y a de nombreuses années,
mais je sentais que ce souhait était véritablement en train de s’accomplir ici.
Ce n’était pas un sourire fait pour apaiser tout le monde, mais le reflet de ses vrais sentiments.
Même avec son maquillage, elle semblait si innocente en quelque sorte, et tellement mignonne ♪

10
11

Pour cuire un délicieux shabu-shabu, vous devez maintenir la viande complètement immobile.
Pour vérifier la véracité de ce conseil, nous avons visité un restaurant nommé「Kagaya」.
Dîner avec tout le monde après le travail, est toujours une affaire très animé.
La scène était comparable à quelques photos prises à Hawaii pour le livret de『(miss)understood』,
et bien que les gens présents soient différents, les sourires et la joie étaient toujours les mêmes.
Les membres de l’équipe d’ayu évoluent avec le temps…
Et même si c’est bien sûr un peu triste, il ne faut pas que ça le soit.
Chacun a sa propre liberté pour se développer et travailler.
Et puis, les jeunes talents obtiennent leur chance de travailler dur auprès d’ayu.
C’est sûrement une autre facette du 15ème anniversaire de Ayumi Hamasaki.
En vérité, être près d’elle conduit à une grande croissance personnelle.
「Nous dépassons nos propres expériences tous les jours」
Ceux qui représentent vigoureusement cette phrase
sont les coiffeurs et maquilleurs Suke-san et Gori.
Un jour, ils vont sûrement passer le flambeau à d’autre personnes.
Et puis, ils rejoindront les rangs des personnes de l’équipe d’ayu qui ont pris leur envol,
répandant ainsi jour après jour, les fleurs de la réminiscence des jours passés à fleurir…
Et assis au milieu d’eux, une petite ayu souriante.
Oui, la route continue.

12
13
14

Qui ne m’a jamais laissé tomber ?
Je ne l’oublierai jamais.

15

La preuve de ton existence.
La raison de mon existence.
Le monde où j’appartiens est là, à l’endroit que tu m’as indiqué.
Là, j’ai trouvé celui où tu appartenais…

16
17

「Si je voulais vivre pour moi-même, je n’aurais pas choisi cette vie. C’est la conclusion à laquelle je suis arrivée」

18

「Ce n’est pas vraiment facile pour quelqu’un de vraiment faire la différence」

19
20
21
22

L’ambiance en attendant le début de l’enregistrement était inhabituellement calme,
pendant qu’elle traduisait les paroles de「Tell All」en anglais avec Timmy.
Dès le signal de départ, elle a commencé à se chauffer dans le salon.
Sa voix initialement lumineuse a lentement gagné en force.
Est-ce que la voix d’ayu a généralement cette puissance ? Cela m’a coupé le souffle.
Même son expression semblait refléter une personne totalement différente de celle qu’elle était quelques instants auparavant.
Dans le silence, elle a fermé la porte.
Et puis, nous avons attendu ayu, avec le photographe Ryan, qui prenait des photos à l’intérieur de la cabine.

Si quelqu’un lui demande un jour de parler de cet enregistrement,
ayu va probablement facilement répondre que
「C’était relativement doux」
En vérité, la session n’a pas duré longtemps.
Cependant, je me rends compte maintenant que d’utiliser le mot « doux » était une grosse erreur.

C’est une terre sacrée où personne ne peut entrer facilement.
L’endroit où Ayumi Hamasaki insuffle la vie à ses paroles avec toute son âme.
Chanter sans erreur, chanter parce qu’elle veut chanter.
Il ne s’agit pas de cela.
Plus que tout, elle ne serait pas capable de chanter de cette façon si elle ne le sentait pas dans son cœur.
La première fois que j’ai entendu le chant de « Ayumi Hamasaki » dans cette cabine silencieuse,
mes jambes se sont mise à trembler, ma peau avait la chair de poule, et des larmes coulaient à mon insu.
La vérité est toujours dans la chanson…
J’ai enfin compris le vrai sens de cette phrase ce jour-là.

23

Pour Ryan ♡

Tell All

Des choses telles que l’obscurité qui t’enlace…
Des choses telles que le vent qui frôle tes joues…

Il y a tellement de chose que seul toi peut connaitre…

Si j’hésite, rien ne commencera
Et si rien de commence, je ne connaitrais pas la douleur de te perdre

Le futur me crie : « ce n’est pas le moment d’abandonner »

Afin de t’aimer, j’ai choisi cette bataille

Des choses telles que toi durant ces magnifiques mâtinés…
Des choses telles que toi, sans peur de la nuit

Je veux que tu me dise que tu es heureux

Si nous regrettons, nous ne pourrons jamais pardonner ce que nous avons fait
Et si nous ne pouvons pas pardonner, nous ne pourrons plus sourire

Le futur me crie : « c’est le moment d’avancer »

Afin de t’aimer, j’ai choisi cette bataille

Je vais devenir la raison de ton existence

Ayu ♡

24
25
26

Au fond de mon cœur, j’étais encore tout ému de la session d’enregistrement de la veille.
Quel était ce sentiment ?
Lorsque son visage honnête et ses sentiments profonds m’ont touché,
j’étais tellement ému que je ne pouvais retenir mes larmes.
C’est la description la plus proche que je peux écrire.
Avec son sérieux et son attitude, le cœur de l’auditeur sera ébranlé, et ses sentiments révélés.
Komeda-san, qui a présidé les sessions d’enregistrement d’ayu ces 8 dernières années, l’a également accepté.
「C’est le noyau d’Ayumi Hamasaki」
La « résolution » que j’ai ressenti quand j’ai vu les paroles de「Tell All」pour la première fois…
cela m’a transpercé le cœur.
Que doit-elle faire pour être Ayumi Hamasaki ?
Qu’a t-elle fait pour être étiquetée comme ça ?
Peu importe ce qu’elle fait, ayu reste encore ayu,
mais pourquoi dissimuler cela et lui demander de ne rester rien d’autre qu’une idole ?
Nous en demandons vraiment trop,
quand tout ce que nous voulons vraiment,
c’est ce sourire tant aimé…

27

Nous sommes très éloignés, mais proches. 
Nous sommes séparés, donc je peux être à tes côtés. 
Je peux te voir. Toujours…

28
29

Être solitaire, agir avec force, c’est contradictoire.

C’est si idiot. Cela aurait été bien si tu avais pu pleurer par toi même.

30

La 3ème phase du désespoir, c’est d’obtenir un succès incroyable
au prix du rêve que vous avez toujours eu.
Je pensais que ce jour ne viendrait jamais…

C’est arrivé à une période où j’ai accepté ce fait.

31

Tu ne pleures pas ? 
Tu ne peux pas pleurer ? 
Tu ne pleureras pas ? 
Quand as-tu décidé d’arrêter de pleurer ?

Cela a t-il fini quand ça a commencé ? 
Cela a t-il été détruit quand ça a été créé ? 
Je l’ai rejeté quand j’ai fait mon choix.

32

Même maintenant, la personne la plus critique envers Ayumi Hamasaki
n’est autre qu’ayu elle-même.

—La personne que j’étais pendant「Secret」n’est plus.
Si je devais chanter cette chanson maintenant,
je pense que je serais en train de dire « Tout va bien »
pour la personne que j’étais alors—

J’ai été soulagé par les paroles d’ayu.
Dans les années qui ont suivi「Secret」, il y a eu des moments où elle se sentait comme ça.
Quand elle se sentait détruite. Peut-être.
C’est sans doute la raison pour laquelle elle ne pouvait laisser tranquille
la personne qu’elle était lors de 「Secret」.
Elle était vraiment difficile et complexe, mais facile à comprendre.

33
34

Ayu est si distante. Il y a eu des moments où nous pensions ça.
Durant l’écoute d’une chanson, nous avons senti que nous l’avions en quelque sorte compris,
et sans attendre confirmation,
nous avons laissé ayu qui semblait figée dans le temps avec ce morceau.
Donc, c’était évident pour nous que nous étions loin d’elle.
Avant, nous cherchions à comprendre,
nous avons supposé que「C’est comme ça qu’elle est」,
et nous avons pris un peu de recul.
J’en suis tellement désolé.
Les souvenirs de ce jour où tu as pleuré,
heurtée par toutes tes blessures,
sont flous dans mon esprit.
Je me souviens de tout ce qui concerne le jour où tu étais sur scène par volonté pure,
mais que j’avais oublié.
Je ne parlerais pas plus que nécessaire.
C’est nous qui avions perdu de vue la vraie ayu.

35

« Je n’abandonne jamais une chose à laquelle je crois », elle est comme moi pour cela.

Mais plutôt que de simplement croire en quelque chose,
son souhait était supérieur et de loin.
« Ils ont cru en moi », « Ils ne m’ont jamais abandonné ».
C’est ainsi que ces 15 années se sont écoulées.

「Durant le Countdown Live,
j’ai chanté la phrase「Qui ne m’a jamais laissé tomber ?」 dans「Who…」.
C’était dur, mais j’ai essayé de chanter ça.
Étranglée par les larmes, ma voix ne sortait pas, et au final,
je n’ai jamais réussi à chanter correctement cette ligne durant ces 3 jours.
「Who…」est une chanson que j’ai écrite quand j’étais jeune,
mais je ressens toujours de la même façon ce que je ressentais à ce moment.
C’est parce qu’il y a des gens qui ne m’ont jamais abandonné,
et des gens qui ont continué à croire en moi
que je peux être comme je suis maintenant, et que je continuerai à l’être à l’avenir.」

36

Peu importe si je suis moi-même,
et peu importe quel type de visage idiot je montre aux gens,
il y a des personnes qui n’ont jamais cessé de croire en moi.

Alors, quel est le bonheur à mes yeux ?
En fin de compte, je ne m’inquiète pas si ma vie est un immense succès ou un échec retentissant.
Plus important encore,
c’est de croire en quelqu’un d’autre que moi-même.
Pour être cru et jamais abandonnée.
Je pense que c’est le sens de la vie.

37

Il est toujours plus facile de pleurer, mais j’ai envie de sourire…

38

En vérité, quand j’ai pris l’avion pour L.A., je voulais chercher une phrase pour symboliser la ayu que j’ai connu jusqu’ici, afin de la mettre à la fin du book. C’était juste une vague idée.
Et puis, sur le vol à destination de L.A., alors que j’écoutais les chansons d’ayu sur mon iPod, je l’ai trouvé.

« Il est toujours plus facile de pleurer, mais j’ai envie de sourire »

Alors que je repensais à l’ensemble de mes souvenirs avec ayu, je ne pouvais pas m’empêcher de crier「Ça y est. Il n’y a pas de meilleure phrase」.
De plus, c’est une phrase de son premier single「poker face」, une phrase essentielle et satisfaisante pour représenter « Ayumi Hamasaki » . Alors je l’ai écrite dans mon carnet.

「Je veux créer un photobook comme celui que nous avons fait pour『(miss)understood』」. Pour rappel, nous avons fait 2 book comme cadeaux limités pour la first-press de l’album『(miss)understood』. Ces 2 mini albums photos s’appelaient「on my way」pour mettre en valeur la « ayu » en privé, et「off my day」pour présenter « Ayumi Hamasaki » au travail. Et j’ai eu la chance d’écrire à propos d’ayu comme je le voulais dans chacun d’eux.
Cela fait 7 ans depuis… La ayu qui parlait difficilement anglais est devenue quelqu’un qui peut converser avec le staff étranger couramment en anglais sans l’aide d’un interprète, et c’est un des seul changements qu’elle a subi. Cependant, quand je regarde ces 2 book précédents, les mots que j’ai écris il y a 7 ans sont toujours d’actualité pour la personne qu’ayu est aujourd’hui. Dans le bon sens, cela montre que sa vraie personnalité a résisté à l’épreuve du temps. Depuis plusieurs années, j’ai accumulé des choses que je voulais dire si j’en avais à nouveau l’occasion, mais durant le temps que nous avons passé à L.A., je me suis demandé si je pouvais encore découvrir quelque chose de nouveau sur ayu. C’était à ce moment une véritable anxiété que j’avais.
Cependant, c’était une erreur de calcul. La chose la plus étonnante a été l’incident au studio d’enregistrement pendant「Tell All」. Depuis plus de 10 ans, je parcours les dires d’Ayumi Hamasaki dans les magazines, et je ne pouvais que mettre tout cela de côté en pensant ne plus jamais écrire sur elle. Mais au fond ne voulais-je pas continuer de parler d’ayu, pour avoir toujours écris à son propos jusqu’à aujourd’hui… ? C’est une question qui m’a bouleversée. Je n’avais pas encore parlé de la vraie Ayumi Hamasaki. De tout ce qu’elle aurait pu voir depuis tout ce temps. Cette nuit-là, je ne pouvais pas dormir quand je suis retourné à l’hôtel, donc j’ai relu les paroles de「Tell All」de nombreuses fois. La dernière phrase de « Je vais devenir la raison de ton existence » , avec la voix d’ayu en fond, se répétait dans ma tête.「Ah, c’est ça. Il n’y a pas d’autres mots」C’était une sensation magique, comme si la dernière pièce du puzzle s’était mise en place.

En vérité, la veille de l’enregistrement, j’ai relus les paroles des chansons de tout les albums des 15 dernières années que j’avais apporté, à la recherche d’une expression appropriée pour commencer ce livre, pour décrire la ayu de maintenant accueillant son 15ème anniversaire. Cependant, je n’ai pas réussi. Et je m’y attendais. « Ayumi Hamasaki » chante chaque chanson avec les sentiments qu’elle ressent sur le moment, donc la seule chanson qui représente la ayu de maintenant peut seulement être la dernière. Impossible de se rendre compte que j’ai mis du temps à réfléchir sur mes pensées…

Que dois-je écrire dans ce book ? La raison d’ayu pour continuer de chanter, ou la signification derrière tout ça, ou encore quel genre de personne est Ayumi Hamasaki ?… Durant mon séjour à L.A., et même quand je suis retourné au Japon, j’ai réfléchi à cela tout le temps. En fin de compte, incapable de trouver une réponse, j’ai commencé un projet. En regardant les photos de « ayu » et « Ayumi Hamasaki » prises par Ryan, et en se souvenant de ce que j’ai vu avec ayu, j’ai attendu que les mots me viennent. Tout comme ayu, même quand je commence à écrire, je voudrais tout arrêter et jeter tout ce que j’ai écrit jusque-là. Je voulais écrire sur ayu à ma manière, de la façon dont elle refuse de chanter quelque chose à moins qu’elle ne le sente vraiment dans son cœur.

J’ai gagné quelque chose au cours de la session d’enregistrement à L.A. cette fois. Le compositeur M. Hoshino (qui a participé à de nombreuses chansons dont「A Song for XX」et「MOON」) a maintenant pris le rôle de directeur vocal d’ayu. De lui, et de l’ingénieur M. Eiyama, j’ai entendu dire qu’ayu était comme avant, au moment de ses débuts. M. Hoshino et ayu se sont rencontrés environ un an avant ses débuts. En prévision de cela, il avait travaillé avec elle pour trouver un style de musique et une direction adapté pour Ayumi Hamasaki.
「A cette époque, nous la laissions seule la plupart du temps, nous retirant pour la préparer à ses débuts, et je sentais que c’était une tâche vraiment difficile. En vérité, elle a vraiment travaillé dur. Et puis, les paroles écrites avant cette période, vous n’auriez jamais imaginé qu’une fille de 18 ans les avaient écrites (rires) Je me souviens d’avoir été choqué, et je me demandais quelles expériences cette jeune fille de 18 ans avait-elle accumulé dans sa vie ? En fin de compte, sa volonté lui a permis d’avancer, et elle est venue me voir et m’a dit『Je veux faire de cette façon』Ce n’était pas un début dicté par des adultes autour de cette gamine de 18 ans.」

Même parmi les fans, la collaboration Hoshino x ayu est célèbre pour la création de pistes populaires. Dans le passé, ayu a commenté à propos de ça「Les chansons de Hoshino-san sont faciles à chanter, comme toutes les chansons qu’il a écrites pour moi auparavant, et je lui fait parfois des demandes pour une mélodie afin de l’adapter à certaines paroles.」M. Hoshino a également déclaré「C’est facile de la comprendre.」
「J’ai écris des chansons pour de nombreuses personnes, mais chaque fois que j’écris une chanson pour ayu, je peux entendre sa voix chantant la mélodie. En vérité, elle n’avait même pas lu les paroles encore, mais je pouvais voir sa performance, et l’entendre chanter chaque nuance de la chanson. Et puis, quand elle a finalement enregistré la chanson, les paroles qu’elle chantait correspondaient à l’image que j’avais dans mon esprit, comme par magie. Le tout premier souvenir de ça fut l’inoubliable「A Song for XX」. Ayu avait dit「Je n’ai pas encore de titre, mais je vais essayer de la chanter.」et au moment où elle a commencé à chanter, j’ai été secoué par une force qui m’a laissé immobile. En vérité, j’ai été déchiré, mais je ne voulais pas que quiconque me voit, alors j’ai regardé vers le bas et tenu le coup, mais j’ai été remarqué par l’ex-manager d’ayu. (rires) Et alors c’était parti, et ça a continué, même par le biais de「MOON」, et cette dernière chanson maintenant. En revanche, toutes les chansons où je ne pouvais pas entendre la voix d’ayu, mais où je me suis forcé à créer encore et encore, n’ont pas été reprise par elle. (rires)「MOON」était une piste que nous avons travaillé sur place après une longue interrogation de 10 ans, mais durant ces 15 années, après avoir enregistré des morceaux tout les ans et vu des concerts pendant des mois, je pense que c’est vraiment étonnant qu’elle ait réussi à maintenir sa voix. Habituellement, on ne se serait pas étonné si sa voix s’était détériorée au fil des ans. Bien sûr, elle a fait beaucoup pour prendre soin de sa voix, et se montre comme une vraie professionnelle. En pensant à ça maintenant, je sens que je suis probablement le plus ancien fan bien avant ses débuts. Oh non, je suppose que Matsuura est toujours devant moi. (rires)」

M. Eiyama, qui est l’ingénieur du son d’ayu pour la 4ème année consécutive, est également l’une des rares personnes qui a connu ayu dans les jours précédant ses débuts.

「J’avais l’habitude d’aider à la création de démo avant que Hamasaki-san fasse ses débuts. Ce qui m’a vraiment laissé une forte impression était de voir la façon dont elle est entrée dans la cabine d’enregistrement, totalement concentrée et réfléchissant à tout, en créant son propre style. Je me souviens avoir pensé combien il était rare de voir une adolescente avec ce genre de fonctionnement. Maintenant, cela a évolué, et sa concentration est plus calme et d’un niveau supérieur… Pour cela, elle est certainement un cran au dessus du reste. Pour nous qui travaillons dans ce métier, nous recevons souvent des demandes telles que「S’il vous plaît abaissez la clé ici」et des trucs comme ça, mais Hamasaki-san nous dit souvent, dans des expressions plus émotionnels, des choses comme「Faites cette partie plus douce」ou「Faites de ce son un cadre super cool, mais avec un sentiment de solitude」. Dans ces moments là, j’ai plaisir à faire des sons qui s’insèrent dans l’image détaillée qu’elle a en tête, en aidant à mettre son esprit à l’aise. Pour résumer, c’est une personne avec une destination précise, qu’elle veut atteindre à travers ses propres couleurs et ses sens. Donc, en général, je suis nerveux (dans le bon sens) quand je demande si je peux l’aider à réaliser un nouveau projet, que tout se passe selon le plan de Hamasaki-san. En revanche, je me sens souvent très proche d’elle après une séance d’enregistrement. Cette différence dans les émotions est vraiment intéressante, et c’est une personne avec des charmes différents. C’est la même chose avec sa musique, même si elle relève des défis différents, sa couleur d’artiste sort vraiment fortement du lot. Je pense que ce charme l’a aidé à traverser ces 15 années.」

À l’écoute de ces personnes et de leur façon de voir « Ayumi Hamasaki » , j’ai senti que bien que「Mirrorcle World」du 10ème anniversaire et「Tell All」du 15ème anniversaire soient similaires, elles sont également différentes en quelque sorte… Les doutes initiaux que j’avais m’ont traversé l’esprit. Comment ayu a t-elle changé durant ces années ? La seule personne qui pouvait répondre à cette question était « Ayumi Hamasaki » elle-même.

「Avec「Mirrorcle World」, j’avais demandé un arrangement fort et plus percutant. Je l’ai alors fait probablement pour me protéger. Ne regarde pas autre chose, fais juste face à l’avenir et cours, cours ! En fin de compte, je voulais juste me dire ça… Quand nous sommes rentrés de L.A. et avons fini「Tell All」, je me suis rappelée de cela. Donc, la différence entre「Tell All」et「Mirrorcle World」est que je n’ai plus besoin d’être parfaite, ni de me protéger. Je n’ai vraiment plus peur de rien maintenant. Dans le passé, je voulais créer un mur de fer avec des choses comme la coiffure et le maquillage, et je me sentais en sécurité enfermée à l’intérieur. Maintenant, chaque fois que je fais tout pour être parfaite, je me sens différente et en quelque sorte solitaire. Être parfaite me rend maintenant incomplète. Il y a de l’espoir là-dedans, mais aussi du désespoir. Voilà comment je suis.
De toute façon, peu importe comment je suis, le plus important c’est que tout le monde se reconnaissent. Ce n’est pas grave si cela signifie que je vais être épuisée, et que je dois parcourir un long chemin, parce que c’est important pour moi. Cette chose qui semble si naturelle, c’est ce que j’ai choisi. Quand j’ai réalisé cela, j’ai vraiment pris peur.」

Il ne faut pas avoir peur… Cela dit, les rideaux de son 15ème anniversaire s’ouvrent. Quel paysage voit-elle de son point de vue ? L’expression « les personnes sont des miroirs » la résume probablement le mieux. Le sourire des fans sont certainement plus brillants, et elle peut surement voir ces sourires de plus près maintenant.

« Regarde, le sourire te vas si bien »
« Allons ensemble jusqu’à ce que nous nous lassions »

P.S. Au tout début de la création de ce livre, je ne pouvais pas trouver une phrase d’ouverture. Le lendemain matin, j’ai innocemment demandé à ayu, qui se faisait maquiller, de m’aider.「J’ai trouvé une phrase pour la fin du book, mais je ne peux pas en trouver une pour le débuter~」Sa réponse est venue facilement「Héhéhé, j’attends ça avec impatience~~!」Le visage effronté qu’elle m’a donné en disant ça se trouve dans une photo à la page 07, donc retournez en arrière pour y jeter un oeil. Et c’est certainement la véritable ayu. Félicitations pour ton 15ème anniversaire ♥

Texte : Takako Tsuriya

Photographe : Ryan Chan
Auteur & Réalisateur : Takako Tsuriya

Réalisateur Artistique & Designer : Takuma Noriage (brg)
Styliste : Kei « Okei » Ito (ab fab)
Coiffeur : Yoshiyuki Sukegawa (Allure)
Maquilleur : Jin « Gori » Kiyota (Rond.)
Coordinateurs : Luis Ishii Hernandez (BOUNCE FILMS INC.), Nicke Holden (BOUNCE FILMS INC.), Steve Matuszeski (BOUNCE FILMS INC.), Mai Takamizawa (Plenty)

avex management inc.

back

Traduction française : YayOu
Traduction anglaise : Misa-chan
Origine : Tell All photobook
Ne pas reproduire, merci !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.