mag : S Cawaii! « ayumi hamasaki — VÊTUE DE NOIR, ELLE NOUS PARLE D’AUJOURDHUI »

Extrait du S Cawaii! d’Avril 2012
(scans par Yoake @AHS)

Sb4Oz

__________________________

Ayumi Hamasaki vêtue de noir, nous parle de maintenant

AYU x S Cawaii! 29e Couverture
Un pas de plus vers la 30e couverture !

Il peut être cool, il peut être mignon, le noir possède de nombreuses expressions qui varient. Cependant, en vérité, c’est une couleur qui expose le cœur de la personne qui le porte. Dans son NOUVEL ALBUM 「Party Queen」, ayu révèle sa véritable personnalité aux multi-facettes. Elle est parfois si brillante, parfois si pure, parfois si douloureuse, tellement honnête quoique compliquée. C’est ce que nous avons voulu prouver, que la lumière brille aussi quand les ténèbres sont présentes.

Un haut noir et chic, des bottes et un chapeau melon…… Récemment, je suis obsédée par ce style, semblable à celui d’un gars travaillant dans un magasin de vêtements de seconde main à Londres ♪

La personne que j’étais alors a juste  » trouvé  » la chose en quoi elle  » voulait croire « . C’est ce que je voulais penser, ce que je voulais croire—–.

__________________________

Votre nouvel album est intitulé 「Party Queen」. Je ne suis pas vraiment une adepte des fêtes, alors laissez-moi vous demander ce que ce titre signifie ayu ?
Pour résumer, il s’agit de l’image que j’ai de moi-même dans la société.

Vraiment. Beaucoup de choses se sont passées durant cette dernière année, donc cet album veut dire  » Viens, viens et tu sera meilleur~  » ?
Le travail sur cet album a commencé l’année dernière, donc tout ça n’était pas planifié, nous n’avions pas prévu que l’album sortirai tout de suite à ce moment précis (rires)

Honnêtement, la plupart de vos paroles résonnent dans mon cœur, mais quand j’y pense, vous n’avez pas vraiment de chansons d’amour heureuses. De plus, quand j’écoute vos œuvres dans leur ensemble, vous avez souvent exposer la nature multi-facettes de l’être humain, et cela me frappe beaucoup.
C’est vrai. Lorsque j’ai terminé une chanson et que je l’écoute pour la première fois, ma première impression est  » c’est effrayant « . J’essaye ensuite de voir ça objectivement, et plus le temps passe, plus je commence à sentir que  » au final, c’est toujours moi « , de sorte que chaque chanson a sa place dans mon cœur. C’est ainsi, même pour les choses que je ne veux pas voir revenir inconsciemment. Je suppose que c’est ce qui s’est passé. Je n’ai pas de concept, ça vient juste de cette façon. En vérité, je ne veux pas opérer d’une toute autre manière.

Au passage, il semble y avoir beaucoup de gens qui voient le  » road  » de 「Return Road」 comme étant celui de 「Virgin Road」, et ils établissent un lien entre votre mariage et votre divorce. Comme nous sommes tous étrangers à ce qui s’est passé, il est impossible d’utiliser notre opinion commune pour expliquer une vie extraordinaire, comme celle d’ayu.
Je n’ai jamais demandé aux gens de me comprendre. Je cherche à le faire par le biais des autres, pour leur faire croire en moi, mais chacun est libre de croire tout ce qu’il veut à propos de mes chansons.

Passons à des sujets moins graves, ce qui m’a vraiment fait rire, c’est quand vous êtes revenue au Japon après votre annonce de divorce, vous étiez vêtue d’un haut à capuche, de lunettes de soleil et d’un masque (SCAN COUPÉ)
C’est vrai. J’ai été surprise par cela aussi. (rires) Ceux qui ne me connaissent pas aurait pensé de cette façon. Cet album va sans doute recueillir le même genre de curiosité et d’intérêt, mais par lui-même, c’est une réponse de la personne que je suis maintenant. Et si ce n’était pas mon intention initiale, il a évolué pour le devenir.

Je vois. Cela ressemble à de l’honnêteté cynique de votre part.
Le monde est aujourd’hui rempli de ce qui est connu comme la normalité, et les gens sont jugés sur la base qu’ils suivent ou qu’ils fuient. Cependant, je pense que je n’ai jamais fait partie de cette catégorie, dès le début. Chaque fois que les choses arrivent, les gens font de leur mieux pour s’adapter, mais je ne suis pas comme ça, et j’ai sans doute été critiqué pour ça aussi. Cependant, j’ai toujours été comme ça parce que je n’accepte pas les choses, et je pense que je vais continuer à être comme ça à l’avenir aussi… C’est juste que, à ce moment précis, j’ai pensé que j’avais trouvé quelque chose en quoi je voulais croire, et j’y ai cru. Cependant, je ne peux pas modifier la conclusion des choses, et pour une raison quelconque, la vérité est que, bien que je déteste la solitude, je l’aime en même temps. Amour/toujours, j’ai voulu croire en ces choses, même quand j’étais jeune, mais une partie de moi ne pouvaient tout simplement pas y croire. J’ai cru et donné trop de confiance à un certain point, mais au final, j’ai réussi à m’en rendre compte. Sachez que je ne pouvais pas y croire. En fin de compte, je suis qui je suis, et c’est ce que cet album essaye de dire. C’est pourquoi les auditeurs ont l’impression que je me mets à nue.

En soi, cet album est une réponse de la personne que je suis maintenant, c’est ce qu’il essaie de dire.

__________________________

Dans la chanson titre「Party queen」, la dernière phrase est  » Peu importe combien d’expériences douloureuses nous arrivent, nous ne serons jamais vaincus « .
Pour moi, cette chanson est remplie de tristesse. A la première écoute, ça sonne comme une chanson pop, brillante, lumineuse, mais pour moi, ça sonne vraiment tristement parce que la chanson est brillante grâce à l’obscurité cachée juste derrière. Par exemple, même si les rideaux de la scène sont tombés, les danseurs continuent de danser, pleins de joie, alors que cela semble comique et ridicule pour moi… Mais j’aime ça. Ahh~, je suis si sombre ! (rires)

Ahah. Et vous n’avez même pas commencé votre tournée encore. (rires) Mais à l’écoute de l’album dans son ensemble, la plupart des paroles sont liés les unes aux autres.
C’est vrai. Je l’ai fait de cette façon, et ça semble vraiment naturel et logique pour moi.

Cela mis à part, les interludes cette fois sont vraiment uniques aussi. Après「Return Road」, nous avons une piste de transition avec un rythme semblable à「Shake It ♥」 qui semble un peu étrange.
Comme un genre homosexuel ? Même mes amis qui ne pensent pas de cette façon sont entourés par des mecs et des filles qui ressemblent à des homosexuels. (rires) Les  » filles  » que je cite dans cette chanson sont simplement là pour inclure tout les genres de personnes gays aussi. Mais il y a certaines choses que vous ne recevrez pas sauf si vous êtes une fille, des endroits où vous n’allez pas sauf si vous êtes une fille ou un gay, des sentiments de liberté que vous ne sentirez pas à moins que vous ne soyez à l’aise avec tous ces concepts. Cette chanson a été créée le jour où j’ai réalisé tout cela. C’est comme si vous aviez été confronté à ce genre de choses pendant tout ce temps, puis d’un coup tout explose dans un bang pour devenir tout ça ? (rires)

Ahah. Vous êtes tellement convaincante ! Et à propos de 「Letter」? Les paroles sont adressées à quelqu’un, mais j’ai l’impression que le destinataire est ayu elle-même.
Vraiment ? Il s’agit d’une combinaison étrange, mais j’ai écrit cette chanson et「Return Road」au même moment, pendant que j’étais à Londres. 「Letter」a été écrite après「Return Road」, et je me demande ce que je pensais exactement quand je l’ai écrit. Dans quel état d’esprit était-je ?

C’est juste un autre signe de votre personnalité multi-facettes, et je suis sûr que tout le monde est comme ça aussi. Cela mis à part, avec cet album on a l’impression que vous vous êtes vraiment donné à fond, sans retenue.
Je suis vraiment très multi-facettes, n’est ce pas ? Il y a un moi qui a réalisé tout ça et qui est donc froid et cynique, et alors il y a un moi qui est vraiment désemparé et pense comme un enfant. Parfois, j’ai l’impression que mon esprit s’est détaché de mon corps et me regarde de l’extérieur. Dans le passé, j’avais l’habitude de me dire  » Ce n’est pas Ayumi Hamasaki, c’est la ayu réelle « , comme pour m’assurer que j’étais  » une personne normale  » à l’intérieur. Mais je me suis rendue compte que c’était une pensée erronée, et que  » chaque partie de moi sont bénéfiques, parce qu’elles m’appartiennent toutes « . Toutefois, la création de cet album m’a effrayé parce que j’ai eu à faire face au fait que toutes ces parties de moi ne sont en fait qu’une seule et même personne. Je voulais, et je souhaitais que quelqu’un puisse me comprendre mieux que je ne le fais moi-même, et m’accepte telle que je suis. Mais au final, j’ai constaté que je ne pouvais pas partager ma vie avec quelqu’un d’autre. Ce n’est la faute de personne, ce n’est pas que les choses n’allaient pas bien, c’est juste que je ne pouvais pas changer.

Donc, si vous pouviez changer ce qu’il y a à l’intérieur, vous pourriez changer entièrement ?
Je pensais que je pouvais partager ma vie. Je savais que j’avais besoin de changer pour assurer le succès (de mon mariage), et alors j’ai pensé que je pouvais changer, et je le souhaitait. Cependant, je n’ai pas pût.

Êtes-vous toujours la même qu’à cette période ?
Je ne sais vraiment pas. J’ai besoin de plus de temps pour le découvrir. Mais il m’a fait croire, dans le bon sens, que je pouvais changer si je voulais.

Sa confiance en vous vous a donnez envie de changer.
Oui. Pour cela, je suis heureuse que nous nous soyons mariés.

Qu’est-ce que le mariage pour vous ?
Avancer ensemble. Même si j’ai compris cela, c’était vraiment dur pour moi, parce que j’avance mieux seule. Cependant, je croyais que je pouvais faire fonctionner les choses avec lui.

Est-ce le  » ceci  » dont vous parlez dans la chanson「call」, quand vous chantez  » Comment dois-je exactement appeler ceci ? « 
Oui.

Je suis tellement envieuse, juste parce que vous l’aviez ! (rires) Alors avant l’auto-destruction de moi même, revenons à l’album. 「Eyes, Smoke, Magic」 et「the next LOVE」 qui semblent avoir des influences musicales bien à elles.
Je suis allée voir beaucoup de comédies musicales de Broadway, quand j’étais à Londres, et je suis également allée à l’école de danse. Je me suis moi-même lancer le défi de créer une chorégraphie pour 1 chanson tous les 3 jours, et j’ai fait usage de mes connaissances des comédies musicales aussi. Je n’ai jamais essayé de voir comment ma voix résonne sur ce genre de musique, donc pendant mon séjour à Londres, j’ai demandé à Timmy de créer des chansons avec des demandes du genre :  » Je veux une chanson qui s’inspire de cette scène en particulier dans cette comédie musicale là ». Et ces 2 chansons ont été créées après des nuits de discussion et de travail. J’ai réussi à chanter ces dernières parce que j’étais à Londres, et parce que j’avais Timmy. Le gars qui se fait appeler mon nouvel amant. (mdr)

Oh, vous lisez donc les nouvelles. (rires)
Je dis cela ici, donc il n’y aura pas de malentendus, Timmy a déjà un petit ami. Merci pour les rumeurs, je suis maintenant un obstacle dans la vie amoureuse de Timmy. (rires)

Dans「tell me why」, la chanson commence par  » ore « , et je me demandais juste qui c’est censé être !
Oh, je ne savais pas ça. C’est juste pour me faire comprendre de mes auditeurs, et ça ne détient pas une signification particulière.
(NDT : Ore (俺) est une forme grossière de parler de soi-même, habituellement utilisé seulement par les hommes et seulement dans une conversation familière)

Ce qui veut dire que c’est une chanson très terre-à-terre et réaliste ?
C’est vrai. Ahah

Une autre chanson réaliste,「the next LOVE」, semble nécessiter quelques explications de votre part… Que voulez vous en dire ?
Ceci s’applique essentiellement à toutes les personnes que j’ai aimé. Quelque part dans mon cœur, j’ai déjà renoncé à l’amour, sachant que je ne l’aurai jamais, mais cela me donne encore plus envie de l’avoir. J’en reviens à ma personnalité multi-facettes, je ne pense pas que  » je ne tomberai jamais amoureuse, ou que je ne me marierai jamais plus « . Je me vois me marier à nouveau un jour, et je veux tomber amoureuse encore et encore. C’est à la fois une bonne chose et une mauvaise chose. Je ne veux pas d’un amour parfait, juste donner et recevoir beaucoup de mon partenaire. Bonnes et mauvaises choses peuvent arriver le long du chemin, mais nous allons certainement évoluer grâce à ça. Nous n’avons donc pas le droit de mettre les autres de côté parce que nous avons été triste ou blessé et que nous ne souhaitons pas que cela se répète encore une fois… Nous avons vraiment existé tout les deux à ce moment-là. Je ne veux pas nier ce fait, mais il est maintenant temps de continuer à avancer. Je suis sûr qu’il ressent la même chose lui aussi.

Ainsi, les rideaux ne tombent pas, c’est juste qu’une autre scène s’ouvre…

Ah oui, ce sera votre 30e couverture de S Cawaii! la prochaine fois. Vous vous rappelez de la coordination des 30 jours dont nous avons parlé dans le dernier numéro ?  Que ferons-nous ?
Tout le monde veut vraiment voir cela ? Comme c’est pour fêter quelque chose, nous allons faire un sondage. Permettez-moi de connaître toutes les choses que vous aimeriez que je fasse, quelles soient impossibles à paraître ou non. Je vais certainement en choisir une dans le lot ♪

Comme quoi~
Je vais attendre les noms et numéros de téléphone de votre édition ! (rires)

AYU x S Cawaii! 29e Couverture
Un record Guinness pour S Cawaii! ?
Célébration de la 30e couverture avec ayu encore jamais atteinte !
Le sondage  » Ce que je veux qu’ayu fasse  » est ouvert

La prochaine apparition d’ayu dans S Cawaii! sera sa 30e fois. Le sondage pour le projet  » Ce que je veux qu’ayu fasse  » est maintenant ouvert ! C’est une chance énooooooooorme pour vous de choisir ce que vous voulez qu’ayu fasse la prochaine fois ! Un prix au tirage au sort sera également accordé à tous ceux qui ont envoyé leur proposition. S’il vous plaît référez vous au site de S Cawaii! pour plus de détails.

La vérité est que, bien que je déteste la solitude, je l’aime en même temps. Amour/toujours, j’ai voulu croire en ces choses, même quand j’étais jeune, mais une partie de moi ne pouvaient tout simplement pas y croire. J’ai cru et donné trop de confiance à un certain point, mais au final, j’ai réussi à m’en rendre compte. Sachez que je ne pouvais pas y croire.

__________________________________________________

Traduction française : YayOu
Traduction anglaise : Misa-chan
Origine :「S Cawai!!
Ne pas reproduire sans permission, merci !!

5 réflexions sur “mag : S Cawaii! « ayumi hamasaki — VÊTUE DE NOIR, ELLE NOUS PARLE D’AUJOURDHUI »

  1. bonjour dit :

    Merci pour cette interview. Certaines parties répondent à des choses que je me demandais. J’osais pas trop croire qu’il existait de réponse mais c’est bien le cas. Ces réponses me font encore plus apprécier cet album

    J’avoue que je suis bluffé à chaque fois par les interviews…: Ayu sort des trucs hyper complexes et profonds que j’ai du mal à comprendre, et souvent le journaliste relance avec une question pertinente qui prouve qu’il a tout pigé et même plus, le genre de question hallucinante à laquelle on penserait même pas (du style « Est-ce le ” ceci ” dont vous parlez dans la chanson「call」, quand vous chantez ” Comment dois-je exactement appeler ceci ? » « ). Non mais t’as vu la question ? Il l’a sort d’où ?-_- Est-ce que les japonais sont habitués à fonctionner avec un tel langage de pensées XD ?

    Merci pour toutes ces traductions c’est un plaisir de venir lire ici. J’ai un rythme très irrégulier mais je lis tout ^^

      • Dreammaker dit :

        C’est mon premier commentaire aussi…
        Et je voulais te dire que tu ne fais pas ce blog dans le vent.
        Même si je ne laisse jamais de commentaire (je ne suis pas seul), je suis un lecteur assidu de tes traductions et je te remercie du travail -énorme- que tu dois faire.
        C’est toujours intéressant de poursuivre le concept d’un album en explorant la pensée de l’artiste!
        Pour ma part, même si j’ai apprécié les prises de risque sur des titres tels que the next LOVE ou Eyes, Smoke, Magic , ma chanson préferée reste Letters. Malgré son optimisme dans la mélodie, les paroles sont très douloureuses et j’aime retrouver cette ayu fragile, qui me rappelle celle de LOVEppears. Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas autant reconnu dans une chanson d’ayu.
        Qu’as tu pensé de l’album? :)

        • YayOu_Candy dit :

          Merci (*^^*) !!

          Je trouve l’album GENIAL !!!~ Même si ses derniers étaient bons, je découvre une ayu différente dans celui ci. On ressens la douleur et la peine, mais aussi l’envie d’aller de l’avant et d’évoluer. Peut être le fait de suivre plus régulièrement ses actus via ce site, mais j’ai l’impression qu’elle nous fait part de ses sentiments et cela en fait un album que je trouve passionnant et remplis d’espoir… (^^) il est à l’image d’ayu en ce moment et j’adore les différents styles qu’il présente (^^) !!

  2. elodie dit :

    merci pour cette traduction!! J’aime lire des itw d’Ayu, c’est toujours intéressant et instructif. merci merci

Les commentaires sont fermés.